Évaluer les données des interventions complexes

Les décideurs politiques s’appuient couramment sur des méta-analyses comme source privilégiée de données pour éclairer la prise de décision concernant les interventions efficaces. De nombreuses interventions sont considérées comme « complexes », car elles impliquent plusieurs composantes qui interagissent entre elles, des résultats multiples, des niveaux de cible (par exemple des communautés et des populations entières), ainsi que des effets qui sont sensibles à différents facteurs contextuels.

La prise en considération des aspects complexes peut nécessiter l’utilisation d’autres approches et d’indications additionnelles lors de la synthèse et de l’évaluation des données dans les méta-analyses et le développement de lignes directrices. Par exemple, plusieurs interventions complexes ne peuvent pas être évaluées par le biais d’essais randomisés contrôlés et doivent plutôt intégrer des données non randomisées. Il existe aussi des ambiguïtés quant à la meilleure manière de conceptualiser et d’interpréter la certitude au niveau des données portant sur les effets des interventions, car ces effets dépendent de la programmation, de la mise en œuvre et des facteurs contextuels des interventions. Certains craignent que l’omission des aspects complexes ne conduise à des résultats de synthèse peu instructifs et à des conclusions relevant la faiblesse des données pour plusieurs interventions complexes.

Un projet de recherche développera des indications pour évaluer et classer la qualité des données dans les méta-analyses d’interventions complexes. Le projet est mené par le professeur Paul Montgomery (Université de Birmingham), en collaboration avec le GRADE Working Group et des acteurs concernés par la synthèse des données et le développement de lignes directrices. Les indications seront utiles aux chercheurs des disciplines sociales et cliniques qui mènent des analyses portant sur l’efficacité des interventions complexes.

L’équipe du projet organisera un panel international en ligne auprès d’experts de multiples disciplines pour identifier des aspects qui devraient être modifiés dans les indications GRADE pour les interventions complexes. À la suite du panel international en ligne, une réunion de consensus sera organisée avec un sous-groupe de participants pour parvenir à un consensus au sujet des nouvelles indications.

Informations fournies par membre principal de l’IBTN Dr. Paul Montgomery