Les mégadonnées utilisées pour révéler des tendances en matière de santé : l’étude sur le mouvement humain du NIH

Utilisant un ensemble de données plus grand que toute étude précédente sur le mouvement humain, une équipe menée par Scott L. Delp, Ph.D., professeur James H. Clarke de bio-ingénierie et directeur du Mobilize Center à l’Université Stanford, a analysé 68 millions de jours d’enregistrements à la minute de mouvements de marche, provenant de plus de 717 000 utilisateurs de téléphones intelligents dans 111 pays et recueillis à l’aide de l’application Argus de la compagnie Azumio. L’étude a porté sur 46 pays comptant au moins 1 000 utilisateurs. Delp a expliqué que cette nouvelle étude fournit des données recueillies auprès d’utilisateurs dans leurs milieux de vie plutôt que par des questionnaires autorapportés, et propose de nouvelles méthodes pour la cueillette de données en sciences de la santé.

Tweeté par @NIH

Pour en savoir plus