Chaire IBTN sur les essais cliniques comportementaux novateurs

Dans le cadre de l’initiative SRAP des IRSC, Dr Simon Bacon, l’un des co-responsables de l’IBTN, s’est vu attribuer une Chaire de recherche de cinq ans axée sur l’amélioration des essais cliniques comportementaux.


L’obésité, le diabète et l’hypertension sont les principaux facteurs de risque de plusieurs maladies chroniques importantes et ceux-ci sont fortement influencés par un groupe spécifique de comportements de santé inadéquats (ex : tabagisme, mauvaise alimentation, sédentarité, stress). Il a été démontré qu’un changement favorable de ces comportements prévient et améliore ces trois facteurs de risque. Cependant, la nature exacte des interventions comportementales présentant les meilleurs résultats sur des personnes spécifiques doit encore être déterminée. Une partie du problème réside dans le fait que de nombreuses études n’ont pas été conçues pour répondre adéquatement à ce genre de questions. Les lacunes des publications sont une réflexion directe des problèmes de conception méthodologique des études existantes, qui ont généralement mal développé et inadéquatement testé les interventions. L’utilisation de nouveaux modèles d’essais comportementaux novateurs et axés sur le patient est très prometteuse pour évaluer efficacement les interventions comportementales qui peuvent rapidement être transférées en pratique clinique.

L’objectif de la Chaire de Dr Bacon est de former davantage de personnes dans l’utilisation de meilleurs modèles d’études, afin de comprendre comment nous pouvons changer favorablement les comportements des gens dans le but d’améliorer leur santé.

Le projet implique la formation d’environ 150 étudiants, boursiers postdoctoraux et nouveaux chercheurs dans l’amélioration de la conception des études, et ce, sur une période de cinq ans. Il sera réalisé en collaboration avec un conseil composé des différentes parties prenantes, c’est-à-dire des experts internationaux, des organisations locales, nationales et internationales, des patients, des professionnels de la santé et des décideurs politiques. Les patients représenteront plus de la moitié des membres du conseil. Le projet impliquera également un Forum des mentorés impliquant tous ceux qui ont obtenu un financement de la Chaire.

La Chaire fournira un financement sous forme de bourses d’études pour un maximum de 7 boursiers postdoctoraux et 12 étudiants des cycles supérieurs. Elle offrira un financement pilote direct pour le lancement de projets novateurs, développera un programme d’échange pour renforcer la multidisciplinarité et créera des possibilités de collaboration et de développement des compétences à long terme. De plus, une école d’été annuelle menée par des experts de renommée mondiale se concentrera sur des activités pratiques, des séances plénières et des ateliers, incluant différentes opportunités d’apprendre, de réseauter, de partager, de travailler en équipe et d’établir de solides liens collaboratifs à travers le monde. L’école d’été inaugurale de l’IBTN sera la première édition de cette initiative et aura lieu à Montréal, Canada, du 21 au 26 mai 2018.

Les principaux partenaires de ce projet sont l’Université Concordia et le CIUSSS-NIM au niveau local, l’Unité de soutien SRAP du Québec et le Réseau de recherche sur la santé cardiométabolique, le diabète et l’obésité au niveau provincial, Diabète Canada et Hypertension Canada au niveau national, ainsi que le Réseau international pour les essais comportementaux (IBTN) et la Plateforme CEPS au niveau international. Ces organisations fourniront une expertise, des compétences et un soutien à la fois pour la recherche axée sur le patient et la conception d’essais comportementaux novateurs.

Les piliers du programme de formation de Dr Bacon seront construits autour du Mentorat multidisciplinaire par l’intégration d’une équipe de mentorat internationale diversifiée, la Formation dans des environnements variés grâce à l’opportunité de participer dans différents milieux de recherche, les Meilleures pratiques et le partage des ressources en partenariat avec les organisations clés qui fournissent l’expertise et les compétences complémentaires et le Développement des compétences professionnelles à travers les programmes de recherche qui font partie intégrante de cette initiative.


La Stratégie pour la recherche orientée vers le patient (SRAP) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) vise à promouvoir des soins de santé fondés sur des données probantes en instaurant des approches diagnostiques et thérapeutiques novatrices au lieu d’intervention. Elle vise à assurer une plus grande qualité, une transparence et une meilleure accessibilité des soins. Elle est fondée sur le principe qu’un continuum de recherche devrait impliquer les patients en tant que partenaires, se concentrer sur les priorités identifiées par ceux-ci et améliorer les résultats pour eux. Les Chaires et le financement de la SRAP visent à développer les compétences, à établir des réseaux collaboratifs et des unités de soutien, ainsi qu’à améliorer la compétitivité dans la réalisation d’essais cliniques.